*



Voici soixante ans, quelques policiers retraités décidaient de s’unir. Avec peu de moyens, pas de local.


Il a fallu tout construire... Se faire connaître d’abord dans les services de police pour être reconnu et ensuite aider à monter des sections. Une, deux, dix, jusqu’à cent treize sections.


Le but originel était de faire entendre la voix des retraités de la police, de rassembler les anciens, les informer, les aider dans leurs démarches, les défendre et surtout les soutenir dans les moments difficiles.


Il a fallu trouver un local, quai de Jemmapes.


Au fil du temps, le local devenu trop petit, il a fallu chercher ailleurs.

Et ailleurs, c’est ici, en ces lieux où nous sommes aujourd’hui que nous l’avons trouvé. Il est équipé d’une grande salle de réunion, un bureau pour les secrétaires et différents bureaux.


 C’est ici que se tient chaque mois le Bureau National et deux fois par an (et plus si nécessaire) le Conseil d’Administration.


Une fois la structure bien établie, nos prédécesseurs ont commencé à parler « loisirs ».



                                                                                                    1

CAVALAIRE 2020

CENTRE DE VACANCES UNRP BONNE VIE

Les Balcons du Large – Centre Louis BONNEVIE


Entre 1974 et 1978, ils ont fait plusieurs recherches de terrains ou immeubles à acquérir.


En 1974, il était envisagé d’acheter un hôtel à Lugrin (7). Malgré une promesse de vente signée pour un montant de 75 millions, les négociations ont échoué.


En mai 1978 un permis de construire déposé en vue de la réalisation d’un centre de vacances en Haute Savoie était rejeté.


Le 15 septembre 1978, le Bureau National examinait 5 propositions et se prononçait pour l’achat d’un terrain de 504 m2 situé sur la commune de  Cavalaire (Var). Sur ce dernier, il était décidé de construire une villa de 10 studios.

La décision d’achat du centre de Cavalaire était prise le 28 septembre 1978.

Louis BONNEVIE était chargé de surveiller l’avancement des travaux, ceux-ci devaient être terminés au printemps 1980.


En raison de contretemps et de divers incidents de parcours la livraison du Centre était effectuée à l’automne 1980.


L’aménagement et l’équipement intérieur réalisés en quelques mois. Le Centre était ouvert au printemps 1981.


De 1981 à 1983, la surveillance et les « petits » travaux étaient assurées par une personne rétribuée.

En 1984, l'U.N.R.P.N. achète une villa neuve qui jouxte notre Centre.

Cet immeuble aménagé comprendra :

 un appartement pour le gardien dont les avantages en nature (logement, chauffage, éclairage, etc..) supprimeront le paiement de rémunérations ;

 Un appartement avec 2 chambres et au rez-de- chaussée une salle de réunions et de rencontre et une salle de télévision*.


A l’occasion de cet achat, sur proposition du Président MAZEAU, une souscription était lancée auprès des adhérents. Elle rapportait la somme de 10 millions de centimes (15 mille euros aujourd’hui).


L’aménagement du Centre de CAVALAIRE Louis BONNEVIE** s’est poursuivi par l’achat de 5 parkings et de 6 garages qui sont mis à disposition de nos résidents moyennant une modique participation.


*Que le Conseil d’Administration  unanime réuni en 1993 a décidé d’appeler Salle Albert MAZEAU ».

**Louis BONNEVIE fut un des principaux artisans de la réalisation du Centre.

                    

De Cavalaire, on peut partir sur Bormes les Mimosas, Cannes, Menton, Nice (les carnavals), visiter Menton, Monte-Carlo et l’Italie.


                                                                       

La particularité de ces bâtiments c’est que se trouvant sur une pente,

ils sont partagés sur deux niveaux.


 Dans la résidence située en face, ils ont acheté six garages.


Le fait d’être propriétaire dans cette résidence nous permet d’accéder à la piscine qui s’y trouve.



L’an dernier, nous avons fait

construire sur le devant cinq

 à six places de parking.






                                                                                                                                                         







                                                                                                 

                                                                                                                             soirées dansantes, etc…


Chaque studio est super équipé :

 double vitrage, clim réversible,

 store, volets roulants, terrasse

 avec table et chaises, chauffe-eau

 individuel, frigo congélateur,

micro-ondes, plaques chauffantes,

 télévision et wifi (gratuit).



Comme vous pouvez le voir, nous avons au fil du temps amélioré le confort des lieux.

Et puisqu’il faut parler des tarifs, vous devez savoir que vous ne trouverez jamais moins cher ailleurs.

En effet, il faut compter 32€/j, en pleine saison et seulement 20€/j, pour un studio, hors saison.

Pour l’appartement, qui a 2 chambres, il faut compter 46€/j, en haute saison (de juin à septembre) et 30€/J en basse saison.


A partir de 2019,  normalement, le centre sera fermé en décembre et janvier.


Ceci dans un but d’économie car le centre est pratiquement vide à cette époque et cela permettra au surveillant du centre  de rafaichir les peintures, effectuer les petites réparations et surtout de prendre une grande partie de ses ses congés (obligation de l’URSSAF).


Ceci est le fleuron de l’UNRP, n’hésitez pas à le dire autour de vous.


En saison estivale la capacité du Centre Louis Bonnevie s’avérait insuffisante.

Le Bureau national envisageait d’augmenter ses moyens d’hébergement vacancier.


En 1981 se présentait une opportunité : l’Association Nationale d’Action Sociale (ANAS) projetait d’acheter un hôtel ou une résidence en bord de mer, sur la Côte d’Azur afin d’aménager un Centre de vacances.


L’ANAS proposait à l’UNRPN de participer à l’acquisition  de cet établissement en échange d’une occupation des locaux, au prorata du montant de la participation de l’UNION.


L’ANAS achetait l’Hôtel des Sirènes à Hyères la Capte.

L’UNRPN participait à cet achat pour un montant de 1 millions de francs (=100 millions de centimes =150 000euros).


Un protocole d’accord est signé entre les deux associations  et stipule qu’il est mis à la disposition permanente de l’UNRPN, 10  chambres    (ramené par la suite à 9 chambres).


En 1994, il est entrepris la construction de dix studios supplémentaires, deux studios seront mis à disposition des adhérents de l’UNRPN, en contrepartie d’une participation de l’UNRPN de 500 000 mille Francs (75 000 euros).


Nous avons apprécié la situation géographique de cette implantation, les pieds dans l’eau.




 








Nous sollicitons les partenaires dans tous les domaines : parcs de loisirs, zoos, croisières, bateaux sur la Seine, spectacles dans toute la France, visites guidées, locations de voitures, etc……


Bien sûr, de nombreux sites sur inter net proposent des prestations un peu similaires ; Mais pensons à nos plus Anciens qui n’ont pour source d’information que notre revue Retraités Police, comme lien social uniquement que les membres du bureau de leur section.

Beaucoup, très âgés, ne maitrisent pas l’informatique et encore moins internet.


Et puis, pour finir dans ce domaine, sachez que vous pouvez faire profiter de votre famille de tous ces avantages, toutes ces promotions et sous certaines conditions, vous pourrez même en faire bénéficier vos amis….


Il vous suffit de vous adresser à nos charmantes secrétaires


A ce propos, chaque responsable de section, chaque adhérent est sollicité pour nous indiquer de nouveaux centres d’intérêt qui puissent profiter à tous.


Nos retraités, s’ils ont besoin  écoutés et entendus, ils ont  besoin d’être informés de leurs droits, défendus, protégés, secourus, par l’UNRP.


Ils ont surtout le droit de profiter au mieux de leur retraite et nous nous devons  dans ce domaine de leur apporter un maximum de choix pour qu’ils puissent profiter du meilleur des loisirs au meilleur prix.


Pourquoi Cavalaire, Cavalaire est d’abord un endroit

calme et sa situation géographique lui permet de ne pas subir les nuisances de l’été.

(Circulation Bruits)




Au niveau des studios du bas,

se trouve un très beau terrain

de boules, se transformant le soir

en Apéros dinatoires, soirées sous

les étoiles, karaoké, repas,

soirées dansantes, etc…

esplanade pour organiser :

Chaque studio a

double vitrage, clim réversible,

store, volets roulants, terrasse                               

 avec table et chaises, chauffe-eau

 individuel, frigo congélateur,     

micro-ondes, plaques chauffantes,

 télévision et wifi (gratuit).

Chaque salle de bain est équipée pour

recevoir des personnes à mobilité

 réduite avec barre de soutien et

siège amovible.

Tous nos adhérents ont ainsi accès à Hyères aux structures de l’ANAS, les studios, les chambres avec des formules simples, demi-pension et pension complète.

Mais les loisirs ne s’arrêtent pas à l’immobilier.

Nous prospectons sans cesse pour vous trouver les meilleures affaires.

Il n’y a pas d’exclusive dans nos recherches.


PROPOSITION VACANCES A AGADIR



Je me permets de revenir vers toi et te proposer notre location de notre appartement meublé à Agadir de mai à septembre 2020.

Nous en avons parlé ensemble lors de mon séjour à Paris et tu ne voyais pas d'objection à ce projet.


Pour ce faire, je te joins un descriptif complet et détaillé de cet appartement meublé à louer.

Je pense que tu es toujours en possession des photos de celui-ci, passées lorsque nous nous sommes rencontrés au siège.


Merci de te faire l'interprète auprès des collègues de l'unrp pour cette proposition.

Bien amicalement à toi et à l'ensemble du bureau de l'unrp.


Gilbert Pierron.



Accueil RESERVATION